Le numérique idéal ?

Juin 10th, 2005

Mon numérique ayant décédé en Thaïlande après de nombreux gigas de photos et quelques chutes. Je me dois de le remplacer.

Ayant fait des progrès en terme de photos depuis l'achat de mon Olympus 300D, je cherche un appareil pouvant me permettre d'aller plus loin que l'ancien. En effet, mon Olympus avait comme avantage et défaut de tout régler lui même automatiquement. Sympas quand on a pas envie de s'emmerder mais quand on veut faire des réglages plus fins (genre décider de la durée d'ouverture), on oublie tout de suite. Frustrant, j'ai manqué pas mal de photos à cause de celà.

Voulant faire un achat intelligent, j'ai recherché des sites de comparaison d'appareil photo numérique et mon choix s'est rapidement porté sur deux appareils :
- Panasonic Lumix DMC-FZ5


- Canon PowerShot A95


Après pas mal de réflexion, malgré tout le bien que j'ai entendu parlé du A95, mon choix se porte sur le DMC-FZ5 pour principalement quelques raisons :
- le système de stabilisation automatique
- le rendu des couleurs superbes d'après les sites
- batterie et non pas une pile
- le design

D'autres propositions d'appareil sinon ?

Voila quelques sites comparatifs très complets :
Au sujet du Canon A95 :
http://www.dpreview.com/reviews/canona95/
http://www.dcresource.com/reviews/canon/powershot_a95-review/
http://www.clubic.com/article-17106-3-comparatif-23-appareils-photo-numeriques.html
Au sujet du Panasonic FZ5 :
http://www.dpreview.com/reviews/panasonicfz5/
http://www.dcresource.com/reviews/panasonic/dmc_fz5-review/

En bonus, les techniques de cadrage selon l'internaute :
http://www.linternaute.com/photo_numerique/cadrage/

En attendant celui de la Thailande

Juin 1st, 2005

Tapé dans l'avion vers la Thailande, j'ai fini les pages du carnet de voyage sur la Grande Barrière de Corail :

Day 1 - Grand barrière de corail
Day 2 - GBR 2

Day 3 - Rainforests
Day 4 - Les plages

Day 5 - Fitzroy Island

Pleins de jolies photos !!!

Décalage

Mai 31st, 2005

Revenu dans la vie française connue et sans surprise, je repense au monde que l'on a laissé derrière nous. Pour la première fois, j'ai découvert un monde réellement différent que j'avais commencé à entre aperçevoir à Hong-Kong. En effet, lors de mes précédents voyages dans des pays exotique comme peuvent l'être la Namibie et le Brésil (je ne considère pas l'Australie ou le Canada comme étant exotiques : la mentalité de ces pays restant occidentale), j'avais ressenti un décalage mais pas au point de la Thaïlande. Je me sens éloigné de ce qu'ils sont et ce à quoi ils aspirent. Cette impression me vient de tout et de rien. Un ensemble de chose comme leur langue et leur alphabet, abscons. Leur fascination religieuse qui, même si elle me semble belle, me semble tellement lointaine pour moi athé. Le bordel ambiant où peu de choses sont claires et où tout se discute. L'impression comme jamais d'être un bourgeois touristique avec qui il fait bon faire des affaires. D'avoir été le seul occidental à certains moments et d'être dévisagé. De déranger et interpeller des gens par des attitudes qui nous semblent tellement banales chez nous occidentaux (se tenir par la main).

Bref, un plaisir de tous les instants.

Voila quelques clichés thailandais de notre premiere semaine (que l'ame de mon numérique repose en paix) :

Un gardien du grand palais à Bangkok
Un gardien du grand palais à Bangkok

Le grand palais à Bangkok
Le grand palais à Bangkok

Nettoyage du train
Nettoyage du train

Vieux Wat
Vieux Wat

Restaurant en plein air
Restaurant en plein air

Patience pour le carnet de voyage ... Je finis celui de mon voyage sur la barrière de corail australienne et je m'attaque à celui sur la Thaïlande... Quelques semaines ....

Thailande

Mai 26th, 2005

Un rapide billet de l'ile de Koh Samui d'ou je me connectais pour lire des news d'un ami.

Notre voyage se passe super bien. Apres 3 jours a Bangkok, nous avons donc ete dans le nord mais plus loin que prevu jusqu'a Sukohtai pour voir une serie de vieux temples thais superbes et quelques musees.
Apres ces quelques jours dans la Thailande historique, nous sommes arrives apres 7 heures de bus + 12 heures de train + 30 minutes de bus + 4 heures de bateau sur Koh Phan Gan ou nous sommes restes sur cette superbe ile pendant quelques jours a se cramer et ou nous avons aussi ete a la fameuse fete de la Fool Moon Party.

Nous sommes actuellement a Koh Samui, au sud de Koh Phan Gan, nous venons de faire une demi-heure de JetSki et allons maintenant louer un scooter pour 24 heures. Nous reprenons l'avion demain soir pour Bangkok ou nous allons profiter de notre derniere journee pour aller voir un dernier temple (wat arun) et faire des courses.

Bref, la Thailande, on adore (encore plus comme ca coute rien)

ฟหกษๆไดปผฟหกพะพพ

Next page please

Mai 16th, 2005

12 h 41 heure de Melbourne. Dans 40 minutes, le taxi arrive pour m'emmener à Spencer Street Station où je vais prendre le bus pour aller à l'aéroport.
Pour où encore allez-vous me demander ?
La Thaïlande et ensuite la France.
Dans une quinzaine d'heure, je sortirai dans la moiteur de Bangkok. Je vais avoir la chance de découvrir ce pays pendant presque les deux semaines à venir. Au programme, un bon aperçu du pays en débutant l'aventure à Bangkok pour quelques jours. On va ensuite aller dans le nord du pays à Ayutthaya, ancien centre de la Thaïlande où les temples centenaires sont légions.
La deuxième partie de notre séjour se fera dans les îles tropicales que sont Koh Samui et Koh Pha-ngan (3 jours pour chacune à priori).
On revient le jour du référundum soit le dimanche 29 mai où je compte bien voter (je sens déjà le décallage de passer d'un jour à l'autre de l'agitation de Bangkok au bureau de vote d'Olivet).
J'essayerais de donner des news via mon blog (ou pas).

C'est avec un petit pincement de coeur que je quitterais Melbourne. Des évenements personnels récents m'ont fait pensé que mon voyage vers la France ne pourrait être qu'un aller simple. Ca ne sera pas le cas mais la forme de mon retour reste encore à discuter et à négocier. Il m'est aussi difficile de quitter Melbourne. L'équipe formée avec mes collocs et nos amis ne sera plus la même à mon retour. Certains seront partis quand je reviendrais et d'autres repartiront trop tôt... Nos voyages à venir auront une saveur différente et on ressentira l'absence du rire de certains ou des craquages d'autres... Un des désavantages des voyages ...

Merci pour les supers cadeaux ...