Accueil
Recits de voyages
Photos et vie courante
J'aime / J'aime pas
Liens
Contact
Français Nederlands
Day 1 - Grand barrière de corail
23/04/2005

Après une arrivée assez tardive sur Cairns (couché à 2 heures du matin), on se lève tot pour partir pendant 2 jours sur la barrière de corail sur le Corail Sea Dreaming (géré par Reef Charter). Pierre, francophone (il s'averera suisse), vient nous chercher à notre backpack. Sur la route, il sort l'objet de mes attentes : un appareil photo numérique sous marin (qui, en fait, est exactement le même modèle que le mien avec le boitier sous marin).
Nous partons donc à la chasse à Némo sur un bateau de 15,58 mètres de long de environ 15 ans - intérieur bois. Très classe à l'intérieur (un peu moins à l'extérieur - je profiterais surtout de cette partie. J'y reviendrais).
L'équipage est composé de trois personnes. Ken, le skipper (aussi plongeur pro), Phil, plongeur qui nous accompagnera à chaque fois et Regina, la belle allemande qui est là "on sait pas trop pour quoi" (à part peut être l'explication de Phil (joke or not ?) : "she is good looking" * elle est jolie *).

La sortie de la baie de Cairns se fait sans aucun problème mais lorsque l'on arrive en plein mer. Je sens mon déjeuner un peu trop chargé commencer à me peser sur l'estomac. Malgré les 3 jours passés aux Whitsundays Island passés sur un volier, je sens le mal de mer me géter... Une heure après, j'ai la confirmation quand je passe la tête au dessus du bateau pour vomir... (une première fois). J'essaye ensuite de m'endormir pour éviter le mal de mer ... Ca aurait été trop facile d'autant plus qu'un rien me fait vomir (suffit de parler bouffe ou vomi et c'est parti). Je ne vais pas m'apesentir plus que celà.

On arrive donc au premier spot de plongée. Je met un peu de temps à emmerger. Heureusement, la mer est cassée par la barrière elle-même. Les vagues se font donc plus rares... On met nos combis, nos palmes, nos tubas et nos masques et Phil nous accompagne faire du snorkelling (plongée masque/tuba). Je m'amuse comme un fou. Je mitraille les poissons, coraux et le reste de l'équipe avec le numérique... Jusqu'à ce que je touche de mon front une belle méduse... Une douleur intense... Même si ça brule toujours un peu, j'attend que ça passe... La peau du front brulante, je repars à l'assaut de Dory et ses amis.
On (re)découvre ce monde merveilleu et hallusinant. C'est pour moi la troisième fois que je viens sur la barrière. C'est toujours aussi superbe même si le coté découverte/surprise a disparu.
 
Pres pour la plongée
 
Coquillage
 
Coquillage
 
 
Etoile de mer
 
Plongeur
 
Couleurs de folies
 
 
Corail
 



Soudain, j'entend un bruit étrange. Une grosse ondée vient d'arriver. L'eau qui tombe sur la mer produit un superbe effet qu'une photographie ne peut retranscrire... Même si la visibilité diminue fortement, j'apprécie cette sensation...

On retourne sur le bateau. Phil donne aux autres un cours sur la plongée sous-marine. En ayant déjà fait de nombreuses fois, je n'écoute qu'à moitié et je préfère prendre en photo mes compagnons concentrés sur les explications.
Je pars avec Hélène et Julie sur la première plongée. Gillet et bouteille mis, on saute à l'eau, on se rapproche des coraux tout en restant à la surface, on vide nos gillets et on se retrouve rapidement sous l'eau. J'adore toujours autant cette sensation de tranquiliter et de pouvoir profiter du temps sous l'eau pour découvrir ce monde... A la différence de ma plongée aux Whitsundays Islands, j'ai cette fois des vraies et belles photos en temps les conseils de Karen - webmaster du site http://www.plongees.com/ avec qui j'ai été amené à travailler. Phil nous emène voir différents choses.... Des clowns fish (ou appellé aussi Anémone Fish ou Nemo), des énormes coquillages, des poissons agressifs...
 
Concentration lors de l'explication
 
Heureusement, c'est sous l'eau que l'on sera
 
Poissons coralliens
 
 
Corrail
 
Etoile de mer
 
Les filles et Phil
 
 
Anemone Fish
 
Anemone Fish 2
 
No worries
 
 
Petits jaunes
 
Sea cucumber
 
Sur le bateau
 
 
Les 3 mecs
 
Preparation
 



La visibilité est vraiment bonne. Ca change réellement la perspective de la découverte ...

On remonte ensuite sur le bateau. La jauge de ma bouteille m'indique que l'on a plongé à 12,5 mètres de profondeur. On partage notre excitation aux 3 autres qui vont plonger immédiatement après.

Fatigués, on reste à les attendre sur le bateau à discuter. Ils reviendront conquis par leur première plongée eux aussi. On reprend la mer pour s'arrêter à un autre spot que l'on ira voir le lendemain.

La soirée se fera pour moi en extérieur. Je ne me sens pas super bien à cause de cette matinée... Je saute donc le repas.
L'équipage me laissera un lit au milieu du bateau. La partie qui bouge le moins. En effet, je dormirais sans problème malgré le vent omniprésent (Ken me dit que dans ces cas là, il ne dort pas... pour être alerte en cas de problème).

Laisser un commentaire
 
This website uses MonCarnet version 0.3.