No comment

Juillet 10th, 2006

3 semaines à l'INRIA

Juillet 7th, 2006

Hier, ça fait trois semaines que j'ai commencé à l'INRIA dans le cadre du projet Scilab.
Je suis vraiment très satisfait de ce travail à tous les points de vue. Le projet est vraiment intéressant et la finalité scientifique est omniprésente.
L'équipe est géniale et ça d'un point de vue humain et professionnel.

Quant au projet en soit, comme je le disais avant, mon boulot est de gérer les versions GNU/Linux et Unix de Scilab. La version Linux a été un peu délaissé ces dernières années, je dois donc la remettre au gout linuxien du jour et la préparer pour les futures (nombreuses) évolutions.

Je me tate à en parler plus sur mon blog. Exactement ce que je recherchais donc.

Ambiance de folie

Juillet 6th, 2006

Thierry Roland nu faisant le tour de l'Obelix, la menace se précise !

Comme une bonne partie des Français, j'ai regardé ce stressant match mais au stade Charlety (stade au sud est de Paris). Une ambiance électrique et excellente et tout le monde à bloc jusqu'à la fin de ce match.

Le retour via les Maréchaux. Une ambiance de folie qui se prolonge dans le métro où même le chauffeur se met à klaxonner et à parler à travers le système de communication du métro. Quais de Chatelet bondés où des olas et des chants spontannés éclates.

Bouquant toute la nuit dans mon quartier (près de nation). Ca fait vraiment plaisir, surtout dans le prisme des émeutes de l'année précédente. France, pays de contraste.

Petite brève parue dans le CHINA DAILY :
Des Chinois meurent en regardant le Mondial

Au moins onze fans chinois de football ont trouvé la mort en regardant la retransmission du match Allemagne-Italie à la télévision. Selon le quotidien, leur décès serait dû à la fatigue – à cause du décalage horaire qui fait que les matchs sont retransmis à partir de 3 heures du matin –, à l'excès de boisson, à la température élevée et au fait de rester à l'intérieur pendant de longues périodes.

Java en Opensource ?

Juin 30th, 2006

Mont Aoraki (NZ)
Mont Aoraki

Ce matin à l'INRIA avait lieu une conférence sur Java. L'intervenant était James Gosling (oui, moi aussi un jour j'aurais une page wikipedia :p) qui est considéré comme le créateur de Java.
Il venait pour parler de Java en tant que plateforme scientifique, Java pour le temps réel et le refactoring (réorganisation) de large Java Code (ie plusieurs millions de lignes de code).
Je reviendrais sur la conférence en soit dans un autre billet.

A la fin de la conf, je lui ai posé une question qu'il doit souvent entendre :
"Sun a changé récemment de PDG, celui-ci parle de plus en plus de passer Java en Opensource (logiciel libre), qu'en pensez-vous ?"
Il a tout d'abord rappelé que les sources de Java étaient publiques un bout de temps. Il a ensuite expliqué pourquoi Java n'avait pas été passé en Logiciel Libre "pur" : Sun garantit le fonctionnement de la Java Virtual Machine sur toutes les plateformes officielles mais cette opération ne serait que difficilement envisageable si cette opération était réalisée par quelque chose de décentralisé.
Aussi qu'il est arrivé dans le passé que des partenaires/concurrents reprennent la JVM et l'adapte à leurs besoins tout en cassant la compatibilité avec les autres plateformes (il a cité la PME situé à Seattle, Redmont plus précisement). On se rappelle des problèmes des applets qui ne fonctionnait pas (bien?) avec la "JVM Microsoft".

Enfin, ce qui va faire plaisir aux fadas des logiciels libres. Il a annoncé qu'il envisageait un fonctionnement à la manière du groupe Apache en terme de licence. C'est-à-dire une licence qui soit libre tout en instaurant l'obligation au logiciel de changer de nom si fork il y a.
Il n'a pas donné de dates mais ça va dans le sens logiciel libre...

Pilule amer

Juin 28th, 2006

La fin du match Italie/Australie qui s'est terminé par une fausse faute reste en travers de la gorge des Aussies (sans doute découvrent-ils la technique de jeu des Italiens).
Contrairement à ce que j'avais prédi, les Australiens ont réussi leur coupe du monde à la surprise générale. Cependant, une erreur d'arbitrage entraine le retour des SoccerRoos chez eux...
Les articles australiens reviennent en long et en large pour leur nouvelle passion.
Comme cet article paru dans The Age qui détaille la faute et la manipulation, ou l'histoire d'un présentateur chinois, Huang Jianxiang, clairement anti-australien qui s'enflame lors du commentaire ce match en déclarant "I don't like Australians indeed" (En effet, je n'aime pas les Australiens) et qui devra présenter ses excuses quelques jours après.

Le schéma de la faute
Le schéma de la faute