Accueil
Recits de voyages
Photos et vie courante
J'aime / J'aime pas
Liens
Contact
Français Nederlands
Day 4 - West Mac Donnel - Crateres - Route
27/03/2005

Julie reprend la route et je me plonge dans la lecture d'un bouquin. On est à 50 kilomètres de la prochaine chose à voir. On roule, on roule... Je trouve la route assez louche (une voie) et le peu de voiture m'intrige mais je pense que c'est normal. Je vois les panneaux et je me décide à regarder sur une carte ... Well, on s'est planté, on a pris la mauvaise route. Elle nous emène aussi là où on veut aller (Kings canyon) mais elle nous fait manquer la fin du west mac donnel NP. Tant pis. De toutes les façons, on aurait pas pu tout voir de ce parc et on aurait du encore rouler de nuit ce qui nous épuise passablement et nous stresse. Ca sera une bonne raison pour revenir... On arrive à Hermannsburg qui doit son nom des pasteurs allemands qui venaient évangéliser les sauvages aborigènes. Cette ville est maintenant un bled essentiellement habité par les aborigènes. C'est pas aussi pauvre et désert que l'on pourrait l'immaginer mais c'est pas non plus le paradis. La ville donne par endroit l'impression d'être abandonné (papiers, déchets ...) alors que ça n'est pas le cas... * Petite parenthèse, la société australienne donne de grosses sommes régulièrement aux Aborigènes en tant que dédomagement (tout comme le Canada avec les Inuits). Cette argent ne les aide malheureusement pas et devient maintenant plus une source de problème. *
 
L'entrée de Hermannsburg
 




Bref, on trace rapidement et de retour sur la piste avec comme objectif d'arriver au Kings Canyon (Canyon des rois) avant la tombée de la nuit. Cette route est plus que rapide que repasser par Alice Springs mais elle est indiqué par certains guides comme étant 4x4 only. Heureusement, une phrase du Lonely planet nous indique qu'elle est cependant pratiquable en voiture classique (solide). Courageux, on se lance. Un autre guide nous indique un cratère de météore (oui, encore mais rien à voir) dans les parages, on fait le détour pour le voir. Et on aura aucun mal pour le faire tant il est gigantesque. Incomparable avec les autres. On s'arrête plusieurs fois de différents endroits pour l'admirer. Avec Nicolas, on fait un peu de recherche animalière en regardant les très nombres traces sur le sol, traces de serpents, d'araignées, etc.
 
Le cratère
 
Végétation
 
Cratère
 
 
Autre perspective
 
Végétation
 





Les cratères et ses environs ...

Malheureusement, Kings Canyon étant notre priorité, on doit faire demi tour pour reprendre la route... Ca aussi, ca sera pour une prochaine fois.
Quelques kilomètres de pistes et un moment, Phil hurle, je pile, il me dit avoir vu un lézard (j'avais pris ça pour un Xème morceau de pneu crevé qui parsème les routes australiennes). Demi-tour, en effet, c'est bien un énorme lézard. Les motifs sur sa peau se retrouve dans les oeuvres aborigènes, l'inspiration est flagrante. On l'admire, quelques photos et on le laisse repartir dans sa végétation.
 
Lézard
 
Lézard de piste et les 3 loustiks
 



La piste est assez disparatre, parfois, elle est de très bonne qualité. D'autres moments d'une piètre qualité. Cependant, je n'ai pas de problème pour conduire dessus. Tellement que je me surprendrais à doubler une 4x4...
 
Stop
 
Poursuite dans le désert
 
.
 
 
C'est la troisième à gauche
 



Après quelques arrêts sur des points de vue, on arrive pil poil dans le parc de Kings Canyons pour voir le couché de soleil. Je vais voir si on peut voir le canyons avec le couché * non * ce qui sera très largement confirmé le lendemain.
On regarde donc le soleil sur le couché sur les superbes falaises environnantes. Les couleurs sont toujours aussi chatoyantes. Phil, dégouté de ne plus avoir de batterie sur son numérique, se venge avec le mien en mitraillant le couché de soleil.
 
Couché de soleil
 
Couché de soleil
 
Ma protection antimouche (utile)
 
 
Couché de soleil
 
Couché de soleil
 



On va camping de Kings Canyons Resort. 42 AU$ la nuit. On prend tous une bonne douche puis on se prépare à manger à coté d'une prise électrique au milieu de la pelouse. On en profite aussi pour récupérer, trier et regarder les photos de ces derniers jours. On discute avec une Australienne qui nous explique que son mari est monté en haut de Uluru. Elle botte en touche lorsqu'on lui demande ce qu'elle en pense de monter en haut... Par contre, elle nous informe que la balade de 4 heures autour du Canyon est fermé ... Exactement celle que l'on avait prévu de faire... On est dégouté.
Au moment d'aller dormir, je croise un Dingo pas loin de notre tente, ce qui inquietera Phil et qui restera ainsi dormir dans la voiture tant dit que Nico restera dormir dehors, une pierre à porté de main.

Compteur de la voiture :

Départ de meteorites crateres : 1803 kms
Arrivée à Kings Canyon : 2344 kms
Soit 451 kilomètres dans la journée.

Laisser un commentaire
 
This website uses MonCarnet version 0.3.