Back from the dead

April 6th, 2010

I know, my blog is pretty much dead. Not much time to blog on my various travels.
However, I am going to try to resurrect it for Debian and Scilab.

My next messages related to Debian will be also published on Debian Planet.

Australie 2009

Juillet 17th, 2009

Après trois ans loin de l'Australie, me voila de retour pendant trois semaines de vacances accompagnés par des supers amis!

A la différence des autres fois, pas de photos mais deux vidéos.
La première, par Gre (ie Vincent).

Et la mienne, réalisée à l'aide d'Animoto:

/widgets.clearspring.com/o/46928cc51133af17/4a5f40bc0d2f3946/46928cc51133af17/215cc95a/-cpid/cb50ff98689fc500" />

Mongol Rally 2009: Mon défi le plus stupide

Juillet 17th, 2009

Départ: Samedi 18 juillet, 6 h 30.
Arrivée: 28/29 août à Oulan Baator
Moyen: Skoda Felitia (break)
Longueur: entre 13 000 et 15 000 kilomètres
Détour: nombreux
Contexte: Mongol Rally
Plus d'informations

Australie et un net surveillé ?

Mars 14th, 2009

Au coté de la Chine, Turkménistan, Corée du Nord, l'Australie vient d'être dénoncé par Reporter Sans Frontière pour sa politique de surveillance détestable sur le net.

A lire le dossier Ennemis d’Internet sur le site de RSF.

Les pays “sous surveillance” Australie


Depuis 2006, un projet de loi est en discussion, qui imposerait à tous les fournisseurs d’accès de filtrer la connexion Internet dans chaque foyer afin d'écarter tout contenu “inapproprié”, au nom de la lutte contre la pédo-pornographie et la des correspondances privées. Depuis 2001, la loi permet diffamation, et pour la défense du droit d'auteur.

Le ministre de la Communication, Stephen Conroy, a confirmé en janvier 2008 que cette loi était toujours d’actualité et les fournisseurs d’accès à Internet sont tenus d’effectuer des
tests avant fin juin 2009. Cependant, plusieurs points restent obscurs quant à la possible
application de la loi. La loi ne dit pas qui décide des sites “inappropriés”. Ce ne
sont pas les internautes qui signaleront les contenus à bannir. Cette liste restera secrète. La loi n'indique pas non plus comment sont constituées les listes des sites à bloquer, qui restent secrètes, ou dans quelles conditions un site peut être ôté ou ajouté à cette liste.

Or, ce projet intervient dans un contexte où la législation sur le terrorisme permet d'ores et déjà de graves atteintes à la confidentialité à l’ACMA d'intercepter tout courrier e-mail suspect et de mener des enquêtes indépendantes y compris en l'absence d'autorisation judiciaire
préalable.

L'Australie est l'une des démocraties opérant une politique de filtrage des plus strictes envers Internet. En 1999, un amendement a été ajouté au Broadcasting Services Act, créant l'Autorité australienne des Communications et des Médias (ACMA), chargée de réguler le contenu d'Internet. Cette agence indépendante a le pouvoir de fermer des sites Internet faisant
l'objet de plaintes de la part des citoyens. Si elle ne peut pas purger Internet de tout contenu “sensible”, elle peut tout de même initier une enquête sur le contenu de sites Internet, sans autorisation judiciaire. Actuellement, 1 300 sites sont bloqués par cette autorité, et 10 000 autres sont visés.

La vie australienne, la fin d'un paradis ?

Février 12th, 2009

On me demande régulièrement comment est la vie en Australie. Après avoir passé deux années downunder, ça me donne l'impression d'une vie idéale. Le travail, les logements, le rapport à la nature, les grands espaces, ce coté "tout est possible" donnent l'impression d'un endroit où il fait bon vivre. Bien sur, tout ceci n'éclipse pas les problèmes du pays mais il est clair que l'on comprend rapidement pourquoi l'expression favorite en Australie est No worries (pas de soucis). La vie est tellement No Worries que les Australiens ouvrent largement leurs portes à de la main d'œuvre non-qualifié temporaire pour effectuer les travaux qu'ils ne veulent pas faire eu même (d'où les Visas Working Holidays - Vacances Travail).

Cependant, la crise arrivant, la situation aurait tendance à s'aggraver si on s'en tient à cet article du Monde que je me permet de reproduire ici.

En Australie, "lucky country", la chance tourne avec la récession mondiale de Marie-Morgane Le Moël LE MONDE | 09.02.09 | 14h12

En Australie, la "génération Y" - née entre 1978 et 2000 - risque de découvrir le chômage. Les jeunes Australiens étaient accusés de n'avoir aucune loyauté envers leurs employeurs, poussés par un marché de l'emploi florissant à changer de travail comme de chemise. Mais désormais, les offres d'emploi sont en baisse régulière et, selon le ministère de l'économie, le taux de chômage pourrait passer de 4,5 % à 5,5 % en 2009, et atteindre 7 % en 2010. "Les Australiens de moins de 35 ans n'ont pas connu une seule récession depuis qu'ils sont sur le marché du travail. Ils vont découvrir le chômage comme les baby-boomers l'ont découvert dans les années 1970", commente Saul Eslake, économiste en chef pour la banque ANZ.

Lire la suite »