Fin des vacances et des fêtes

Janvier 4th, 2005

De retour de mon périple australien, je reviens la tête pleine d'images, de souvenirs, d'histoires et de photos à mettre online pour faire rêver certains et en rendre jaloux d'autres restés au froid européen.

Les vacances ont donc été excellentes. Le séjour aux whitsundays island, bien que décallé d'une journée (ce qui nous permettera de ne payer qu'une seule nuit sur les 3 effectives suite à un mic mac du backpackers), a été fantastique. Croisière de 3 jours sur le British Defender. Ancien yacht de compétition reconverti dans le tourisme de 83 pieds (25 mètres) de long, capable d'accueillir jusqu'à 26 passagers (on sera dix de moins) et 4 équipiers. Aux programmes de ces 3 jours : 4/5 plongées avec masque et tuba sur des corraux & récifs superbes le tout entourés de poissons de toutes les couleurs, une plongée avec bouteille en couple offert à Yifan, sailing (navigation, vu que ce bateau était piloté par 22 marins lors des compétitions, on y met la main à la patte, ceci avec plaisir), balade sur une île pour voir des peintures aborigènes, glandouille sur des plages magnifiques (whitehaven beach, le paradis sur terre), Sylvestre qui pilote le bateau pendant quelques heures (si si, j'ai même rien cassé).

British Defender
le Bristish Defender
Un couple sur whitehaven Beach
Un couple sur whitehaven Beach

Ensuite, retour à Sydney pour la New year Eve (la Saint Sylvestre). Le plaisir de découvrir cette si jolie ville avec sa baie de rêve.
Au rendez-vous pour le passage à l'année 2005, quelques habitués (une bonne vingtaine) de Australia-australie.com était présents pour le nouvel an On a eu la chance grâce à Bob, un Français de Guyane, d'avoir un superbe spot pour admirer le les feux d'artifices : deux simultanés à 21 heures pour les enfants et le vrai pour le nouvel an : quatre en même temps + un sur le harbor brige (le grand pont de Sydney). Le tout avec une belle vue de la City, du pont et de l'opéra. Extraordinaire !!!
Encore une chose qui ne nous fait pas sentir la nouvelle année, les Australiens nous donnent l'impression d'être comme nous à un 14 juillet : on attend le feu d'artifice et après, tout le monde rentre chez soit (je généralise un peu, je sais que c'est pas le cas). Une autre manière de commencer la nouvelle année. Ah oui, à propos, j'allais l'oublier : Happy new year !!!
On a enfin passé nos deux derniers jours ensemble à visiter Sydney et une de ses deux fameuses plages Manly (l'autre étant Bondy, au sud)... Enfin, marquant la fin de mes vacances, Yifan s'en ai retourné en France.

LA plage
Whitehaven Beach
Couché de soleil sur la baie de Sydney
Couché de soleil sur la baie de Sydney

Promis, je détaille et j'accompagne tout ça de photos sur mon carnet de voyage les semaines à venir.

Noel la tête en bas

Décembre 25th, 2004

Pour moi, Noël, c'est pull, froid, bon repas & famille
Ici, c'est claquettes, chaud, hamburgers, amis & vin

15/20 bouteilles de vin (surtout rouge), un BBQ, plein d'inconnus (on etait invité chez la famille d'accueil d'une de mes collocs), freestyle et donc rien a avoir avec la France ...

Et toujours pas la sensation d'être à Noël !!!

Plus de billets pour jusqu'au 2 Janvier. Raison de l'absence : trip de 3 jours & 2 nuits aux Whitsundays Island sur la barrière de corail et nouvel an à Sydney

Road trip on the Great Ocean Road & The Grampians

Décembre 24th, 2004

Chose inconcevable pour quasiment tous les Français, mon patron m'a prété sa voiture (grosse berline avec tout ce qu'il faut : GPS, Clim, Cruise control ...) pour aller se balader avec ma copine dans le Victoria. Est ce une spécificité australienne ou juste son caractère ?

Ma colloc et son copain nous ont donc accompagné dans ce periple d'environ 1000 kilomètres dans le Victoria.

Je ne ferais pas de description détaillée de notre week end pour le moment (ça viendra sur mon carnet de voyage dans les semaines à venir). Seulement un billet pour dire que l'on a passé un super weekend, que l'on a fait toute la Great Ocean Road. La route qualifiée par le Lonely Planet comme étant une des plus belle route cotière du monde.
Il a fait un temps magnifique pour ces trois jours. Avec même une pointe à 38 °C jeudi dans les Grampians (les 6 litres d'eau n'ont pas fait long feu durant nos balades).
Ce fut un week end riche en émotions entre :

Les Koalas que l'on croise sur un chemin et qui nous regarde d'une manière intrigée et ceux qui montent aux arbres quand ils nous voyent arriver LE koala
LE Koala
Yifan et son pote le kangourou
Yifan et son kangourou
Les bébés kangourous qui se laissent approcher
Les insupportables mouches australiennes Mes amies les mouches
A devenir fou !!!
Les paysages de toute beauté Plage sur la great ocean road
Sur la great Ocean Road

Bon, j'arrête là pour les photos, j'en ai encore tellement que je voudrais mettre mais c'est pas la place.

Une arrivée attendue

Décembre 20th, 2004

Maintenant que la surprise a été faite, je peux en parler ici.

On avait prévu que ma copine me rejoigne pour les fêtes. Après des recherches chez les (anciens/futurs) partenaires de australia-australie.com, Australie tours nous a trouvé un bon billet pour 1050 euros (très bons prix pour ce moment de l'année) à des dates tout a fait convenables pour Yifan (ben, oui, elle a des cours quand même). Un seul problème, l'arrivée et le départ se font à Sydney. Donc en plus de faire Paris => Séoul, Séoul => Sydney, elle devait se faire aussi Sydney => Melbourne. Ca ne représente qu'une parcelle du trajet (une heure) mais avec avec plusieurs dizaines d'heures de trajet dans les pattes, c'est un peu dur de s'arrêter encore une fois. Prendre le bus, reenregistrer ses bagages, patienter quelques heures ...

Pour le boulot, je devais aller à Canberra, la capitale du pays, (oui, c'est pas Sydney ...) pour rencontrer des gens de Geoscience Australia pour discuter de mes recherches, faire une présentation sur le Grid Computing et installer quelques softwares sur un cluster beowulf de 24 machines (bi-AMD 2.7 gigahertz en 64 bits, chacun avec 3 giga de RAM). Et comme mon patron voulait que l'on y aille avant noël, je me suis débrouillé pour que ce rendez-vous tombe le 17 décembre tout en ne disant pas à Yifan celà. J'ai donc loué une voiture à l'aéroport de Canberra, conduit de la capitale jusqu'à Sydney (avec une nuit dans la voiture à Goulrun, le seul bled entre Canberra & Sydney) et je suis arrivé à l'heure pour récupérer ma charmante amie à l'aéroport (j'étais tellement impatient de la revoir que j'ai oublié de faire le plein de la voiture ..., ca va me couter cher !).

Après avoir vu débarquer un avion de surfeurs en provenance de Bali, un autre avion de Séoul (le tout en scrutant les visages de tous les gens pour ne pas la manquer vu qu'elle ne m'attendait pas) et enfin, celui de Yifan. Je m'approche d'elle et je vois la surprise sur son visage. Adorable... :) Je m'en rappellerais longtemps.

Vu que je me suis pas mal démerdé, on prend le même avion avec Virgin Blue pour retourner à Melbourne. Le tout agrémenté d'une superbe vue de Sydney ainsi que de Melbourne (astuce pour ceux qui prendraient l'avion de Sydney à Melbourne : se mettre du coté gauche de l'avion (sièges de A/B ou C pour avoir une bonne vue des deux villes).

Samedi, par 34 °C, soirée BBQ (barbecue) sur les BBQs public de la plage de St Kilda puis glandes sur la plage avec Laure (ma colloc), Francois (son homme) et Marion & Jeremy. Dimanche, grasse mat, balade en ville, japonais & soirée d'au revoir pour le départ de Edyth, la Singapourienne...

Au programme des deux semaines à venir :
- la fameuse Great Ocean Road au sud est de Melbourne
- Croisière de Noël sur la GBR (Great Barrier Reef, grande barrière de corail) aux Whitsundays Islands
- Nouvel an à Sydney
On risque pas de s'ennuyer !

Dèjà un mois

Décembre 6th, 2004

Maintenant un mois que je suis arrivé à Melbourne.
Comme le dit un ami qui a déménagé à Londres récement, en plus d'assimiler un nouveau travail, un nouveau domaine, régler les questions administratives pour ma thèse et mon travail, le tout en anglais donc bien moins vif, spontané et réactif qu'en Français; il faut aussi s'occuper de sa vie à coté comme l'appartement (rarement plaisant), ainsi que les formalités inhérentes comme le téléphone, le gaz, les meubles, les équipements. Les journées ont donc été longues, stressante et parfois pénibles.

Cependant, depuis que je suis arrivé, j'ai pu régler la plupart de ces points. Je commence à me plonger dans le coeur du projet sur lequel je vais passer du temps dans les mois (années?) à venir, je commence à sortir la tête car la complexité du projet est incomparable à mes précédentes expériences (normal vous me direz, sinon, ça ne serait pas une thèse). La collocation avec les deux françaises se passe vraiment bien; même si, bien évidement, j'aurais préféré que ma copine soit avec moi.

L'été (pour moi aussi, ça me fait bizarre de dire ça le 6 décembre) se présente plutôt bien.