Le Monde : La classe

Novembre 9th, 2006

Un article dans Le Monde sur les visas vacances travail et donc qui parle de l'Australie.
Jusqu'a la rien de bien extraordinaire sauf que l'article du monde cite le site australia-australie.com, le site de christian et moi sur lequel je travaille participe depuis pas mal d'annee (et encore plus pour Christian). Ca fait vraiment plaisir a voir.

L'article en question

Sydney vs Melbourne

Novembre 4th, 2006

Une fois n'est pas coutume, je ne me sens pas motivé pour résumer ce long article publié dans le Sydney Morning Herald.
L'article est intéressant car il verse dans l'éternelle concurrence entre Sydney et Melbourne.
Personnellement, je trouve Sydney bien plus magique que Melbourne d'un point de vue architectural grace à la fameuse baie de Sydney (après, pour y vivre, c'est autre chose).

How could Sydney get it so wrong?

Le Chatelet-les Halles de Sydney
Le Chatelet-les Halles de Sydney

Fidji : Ca chauffe dans la région

Novembre 3rd, 2006

Un voisin australien, les îles Fidji (Fiji en anglais) risquent de voir dans les prochaines jours/semaines à un coup d'état militaire (même si il apparait que ça devrait être évité) ... Le 4 ème en 20 ans.
Le chef des armées, Voreqe Bainimarama, a lancé un ultimatum au premier ministre Qarase. Si le projet d'amnistie contre les putchistes de 2000 n'est pas retiré, il sera démi de ses fonctions. Comme en Thaïlande, l'armée estime avoir un droit et un devoir d'influer sur la vie politique. Comme réponse constructive, le responsable de la police de l'archipel a menacé d'arrêter Bainimarama.

L'Australie est partagée entre son rôle de gendarme local (interventions au Timor dont j'ai déjà parlé ainsi qu'aux îles Salomon) et son envie de ne pas trop ternir son image déjà ternie par le suivisme à Bush ... Deux bateaux militaires sont déjà parti à destination des Fidji, officiellement pour rapatrier les Australiens se trouvant sur place. Officieusement pour mettre la pression sur le gouvernement et l'armée fidgiens.

Quand un leader musulman australien délire ...

Octobre 26th, 2006

Après la liberté de la presse, la liberté d'expression.
Le Mufti (le leader musulman) australien, Sheik Taj Din al-Hilali, a déclaré quelque chose très profond et égalitaire au possible. Il s'exprimait sur les filles légérement vétues (c'est pourtant un sport national) en Australie et faisait le rapprochement avec des filles agressées sexuellement... Pour celà, il a utilisé une très jolie métaphore :

If you take out uncovered meat and place it outside on the street, or in the the garden or in the park, or in the backyard without a cover, and the cats come and eat it ... whose fault is it, the cats or the uncovered meat.
The uncovered meat is the problem.
If she was in her room, in her home, in her hajib, no problem would have occurred.

Ce qui donne grosso modo dans notre langue :

Si tu met de la viande exposée à tous, dans la rue, dans un jardin, dans un parc ou dans l'arrière-cour sans couvercle et que des chats viennent et mangent la viande... à qui la faute, aux chats ou à la viande non protégée ?
La viande est bien sûr la source du problème.
Si elle [la fille] était dans sa chambre, dans sa maison, avec son Hijab [grosso le voile... ils se sont plantés dans l'article en anglais], ce problème ne serait jamais arrivé.

Il a ajouté que :

Les femmes sont des armes envoyés par Satan pour controler les hommes. (Anglais : He said women were "weapons" used by "Satan" to control men.)

Bien sur, tout le monde en Australie a largement critiqué/dénoncé ses propos. Lui s'excuse et rame (dur) pour sauver la face :
il déclare qu'il ne pensait qu'aux prostituées en parlant de viande et pas aux femmes légérement vétues sans Hijab (malgré qu'il n'ai pas prononcé une seule fois le mot prostitué durant son interview de 17 minutes)

Source 1
Source 2

Liberté de la presse

Octobre 24th, 2006

Dans le nouveau classement de la liberté de la presse édité par Reporters sans frontières, la France et l'Australie sont toutes les deux à la même position indigne. 35 ème place avec le Mali.
C'est pas comme si on était derrière des pays comme le Costa Rica, la Namibie, le Ghana ou Trinidad et Tobago...
Le classement