Campagne publicitaire pour la promotion de Paris

Janvier 8th, 2007

Ca pourrait intéresser d'autres personnes que les Anglais (les Australiens par exemple), l'office de tourisme de Paris a produit un site internet bien sympa. Comme par exemple la page qui explique comment décrypter les attitudes des parisiens (bon, la plupart des attitudes ne sont pas limitées à paris).

So paris
So paris

C'est so paris.com

Australia-australie sur France Inter

Janvier 7th, 2007
Milla Milla Falls

Je participe à la création du premier site francophone consacré à l'Australie depuis 5 ans environ (pff, déjà). 4 fois par an sont organisés les G'days sundays, des après midi où les passionnés de l'Australie se rejoignent pour planifier leur voyage, rencontrer des futurs partenaires de trips, etc.

Au mois de décembre, Sandrine Mercier (émission Au détour du monde) de France Inter est venue et a fait un reportage d'une heure sur le WHV (Working Holiday Visa - visa vacances travail). Pour ceux qui ne connaissent pas ce visa ou qui se tâtent à partir, n'hésitez pas à écouter cette émission, vous entendrez Gaetan (Wosho), Greg, Nadège, Laure (Diablotina, ma colloc) ou Slyman !

L'émission Au détour du monde consacré au WHV (si vous êtes observateur et que vous me connaissez, vous pourrez me reconnaître dans le coin de la troisième photo.
Ecouter l'émission (Real Player)
Streaming facile (flash)

Edit : Une deuxième url pour écouter l'émission

Une banque australienne octroie une carte de crédit à un chat

Janvier 4th, 2007

Ayant obtenu une carte de crédit (plafond de 8000 AU$) alors que je n'avais pas le droit (visa à la con), la dépêche de l'AFP en dessous ne m'étonne qu'a moitié !

Une banque australienne a reconnu avoir délivré par erreur une carte de crédit à un chat dont la propriétaire voulait tester la fiabilité des systèmes de sécurité bancaires.
"Je n'arrivais pas à y croire. Les gens doivent savoir que c'est possible et les banques ont intérêt à renforcer leur sécurité", s'est émue Katherine Campbell, citée jeudi par la presse locale.

Propriétaire d'un matou au poil roux prénommé Messiah, elle avait fait une demande de carte de crédit supplémentaire sur son compte de la Banque du Queensland (nord) au nom de son chat. A sa grande surprise, une enveloppe contenant la carte de crédit de l'animal a bien été adressée à son domicile et sans que la banque n'ait pris la peine d'informer la titulaire du compte qu'une seconde carte avait été émise.

"Nous avons mené une enquête et il semble que la banque ait fait une erreur. Nous nous en excusons car cela ne devrait pas arriver", s'est excusée une porte-parole de l'établissement.

La carte du félin, d'un plafond de 4.200 dollars australiens (3.300 USD), a été annulée.

Source : AFP

L'échec économique de John Howard

Janvier 4th, 2007

Brève publié par le Courrier International qui cite The Australian

Les réformes économiques introduites par le Premier ministre australien ultralibéral John Howard sont un échec, juge la majorité des électeurs du pays si l'on en croit un sondage dont le quotidien de Sydney se fait l'écho. Seules 14 % des personnes interrogées estiment que ce train de réformes a amélioré l'économie australienne. Et il transparaît que, pour la majorité, l'Australie va plus mal, un climat qui favorise une remontée des travaillistes, estime le journal.

"Amusant" revirement, Howard a été réélu la dernière fois en grande partie grâce à sa réussite à diriger l'économie australienne alors qu'il était fortement décrié pour avoir engagé l'Australie en Irak.
L'Australie se ferait-elle une crise de sinistrose injustifiée à la Française ?

Downunder : A sec !

Janvier 4th, 2007

Après quelques semaines bien occupées, je me relance dans les messages sur mon blog.
Ca se sentait déjà début novembre (cf mon billet), ça continue à sentir vraiment mauvais en Australie (sauf pour les fabriquants d'usine à désanilisation). La sécheresse continue et empire...

La dernière pluie remonte au 16 novembre : 2 mm. Le 3 novembre : 3 mm. Octobre : rien. Septembre : 11 mm au total. Août : 4 malheureux millimètres. Clem et Cheryle Hodges exploitent depuis trente-huit ans la ferme de Toongarah, à six heures de route de Sydney. Ils n'ont jamais connu pareil désastre. Et ni leurs parents ni leurs grands-parents n'ont vu leurs terres aussi desséchées.

[...]

"Je préfère penser que tout cela fait partie d'un grand cycle qui revient tous les cent ans et que je ne verrai plus jamais rien de tel de ma vie", lance Gary, l'un des fils Hodges. Chacun trouve des raisons d'espérer à la lecture des historiques de précipitations, qui montrent le retour des pluies après les périodes sèches. "Etre paysan en Australie, ça a toujours été la loterie", rappelle Jack Munro, agriculteur à Rankins Springs. Gérer ce risque fait partie du jeu. "No worries", pas d'inquiétude : c'est l'expression préférée des Australiens.

Phil & moi dans l'outback australien
Phil & moi dans l'outback australien

L'article complet sur le site du Monde